La zone de parking payant étendue: la Mairie nous répond

Vous nous avez interrogés sur l’extension de la zone de parking payant à Cavaillon.  Nous avons appelé l’accueil de la Mairie de Cavaillon ce lundi 28 février 2011 à 15h30, et avons directement été transférés vers « le cabinet du Maire ». Une lectrice de Cavaillonline.com nous a interrogés,car elle habite Boulevard Paul Doumer, qui va devenir une voie payante, et voulait savoir si elle pouvait rester garée sans prendre de P.V sur ce Boulevard.

Notre question à la Mairie de Cavaillon était donc de savoir s’il existait une carte de résident.

La réponse de la Mairie de Cavaillon lors de notre appel du 28 février 2011:

« Il ne sera plus possible de vous garer gratuitement sur le Boulevard [Paul Doumer] mais vous pouvez utiliser le parking du Judo ou de la Médiathèque, qui eux resteront gratuits. Il n’existe pas pour le moment de carte de résident »

Si notre lectrice n’est pas satisfaite par cette réponse, on peut tout de même se féliciter du temps de réponse et de la qualité de la réponse apportée au téléphone par la Mairie de Cavaillon, qui n’a, semble-t-il, rien voulu laisser au hasard dans cette histoire.

Les voies concernées par l’extension de la zone de parking payant:

  • Place Jean Bastide
  • Rue Pasteur
  • Rue W. Rousseau
  • Rue Raspail
  • Cours Bournissac (jusqu’à la Place du Clos)
  • Rue A. Boussot
  • Rue Abel Sarnette
  • Avenue V. Basch
  • Boulevard Paul Doumer
  • Cours Victor Hugo
  • Avenue Gabriel Péri
  • Avenue du Maréchal Joffre
  • Parking Verdun
  • Avenue de Verdun

7 réflexions au sujet de « La zone de parking payant étendue: la Mairie nous répond »

  1. Résidente de la rue raspail je trouve réellement abérant que la mairie n’est pas pensée à faire une carte pour les résidents quand des villes comme Avignon ou même Gordes (et pourtant c’est un petit village) l’ont fait!!.

    Lorsque je me suis présentée au cabinet de MOnsieur le Maire on a eu le culot de me dire que résidente de la rue raspail je n’avais qu’aller me garer à la place du clos!!! et pourquoi pas à la gare pendant qu’on y est!!!

    Cela ne prouve qu’une seule chose c’est que le maire de Cavaillon n’en a rien a faire de ses administrés et ne voit que le profit. Ou alors!! suis bête!!! mais oui bien sûr!!! il faut récuperer de l’argent par tous les moyens pour pouvoir payer le cout des travaux afin de se faire « sortir » le Coulon sur le cours Gambetta!!!

    Il est malheureux de constaster que se soit comme maire de la Ville ou chef d’entreprise, malheureusement Mr Bouchet fils n’arrive pas à la cheville de son defunt Père.

  2. « Si notre lectrice n’est pas satisfaite par cette réponse (sic), on peut tout de même se féliciter du temps de réponse et de la qualité de la réponse apportée au téléphone par la Mairie de Cavaillon (re-sic) »
    Et bien, quelle véhémence dans vos propos! Devant cette extension massive qui va coûter à tous les cavaillonnais et habitants alentours, je me serais attendu à un peu plus d’esprit d’analyse et d’objectivité! Evidemment qu’elle ne peut pas être satisfaite par cette réponse, sérieusement prenez du recul et relisez là! et de plus contrebalancer ça avec des felicitations à la mairie pour sa communication…cela donne l’impression que vous essayez de faire passer la pilule?!

    Pour beaucoup de cavaillonnais comment effectivement ne pas faire le rapprochement entre les travaux annoncés du cours Gambetta et la mise en application du parking payant, quand bien même elle était actée antérieurement. Ce qui m’étonne le plus dans tout ça c’est tout ceux qui au moment des élections me disaient « oui il est incompétent mais pour qui d’autre voter? », qui ont voté pour lui de manière écrasante et qui aujourd’hui sont les premiers étonnés d’avoir à en payer le prix.

  3. Monsieur Nouguier,
    Cavaillonline.com est un espace libre d’expression.
    Nous avons en effet jugé que la communication de la Mairie était plutôt bonne.
    Si vous souhaitez participer par vos contributions et dire ce que vous pensez, vous en avez tout à fait le droit.

  4. L’argument de la mairie est de faciliter le roulement des voitures en centre ville et de favoriser le commerce. Argument fallacieux.
    Les clients du centre ville sont principalement des résidents. Les résidents extérieurs viennent peu en ville pour faire leurs achats et préfèrent en général les grandes surfaces, plus pratiques d’accès.
    Les « voitures-ventouses » dont parle trés péjorativement Monsieur le Maire, appartiennent majoritairement à des gens qui habitent ou travaillent en centre ville. Et qui vont devoir payer cher, trés cher ou déménager. Les parkings encore gratuits sont pris d’assaut et ne sont donc pas une solution.
    Quant aux 40 minutes offertes trés généreusement par nos racketteurs officiels, elles sont largement insuffisantes à favoriser la consommation de personnes qui vont surveiller leur montre et parer au plus pressé. Bref, il s’agit bien d’une manoeuvre pour faire rentrer l’argent dans les caisses de la municipalité et peut-être faire fuir les résidents du centre ville… Encore une politique à court terme sans aucune vision des conséquences d’un maire qui n’habite même pas sur sa commune.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.