Elections à Cavaillon : la municipale et la cantonale de 2008 (6)

Le contexte qui a suivi la présidentielle et la législative de 2007 est favorable à Jean-Claude BOUCHET. Il a été élu par les militants et investi par le parti majoritaire, a réussi à détrôner Maurice GIRO et part donc favori pour son objectif ultime, la Mairie de Cavaillon. Seulement, Jean-Claude BOUCHET rencontre un petit soucis : alors qu’il pensait être le seul candidat de droite, le chef d’entreprise cavaillonnais Christophe LOMBARD va vouloir représenter aussi une liste, déçu par le fonctionnement de l’UMP.

Au premier tour, Jean-Claude BOUCHET affronte donc Christophe LOMBARD (divers droite), Christian MORAND (divers gauche) et Martine VERNET (extrême-gauche).

1ER TOUR  
  Nombre %  
Inscrits 16645 100,0%  
Abstention 6870 41,3%  
Votants 9775 58,7%  
   
Blancs et nuls 724 7,4%  
Exprimés 9051 92,6%  
Candidat Parti Nombre %
Jean-Claude BOUCHET Majorité 3 740 41,3%
Christophe LOMBARD Divers Droite 2755 30,4%
Christian MORAND Divers Gauche 1519 16,8%
Martine VERNET Extrême Gauche 1037 11,5%

 

Jean-Claude BOUCHET sort en tête du premier tour en ayant réussi à convaincre 3740 Cavaillonnais de voter pour lui soit 41,32% des voix. Christophe LOMBARD est second avec 2755 voix soit 30,44% des suffrages exprimés. Arrivent ensuite Christian MORAND (16,78%) et Martine VERNET (11,46%).

Au second tour, trois listes sont encore présentes : celles de Jean-Claude BOUCHET, Christophe LOMBARD et Martine VERNET.

2ND TOUR  
  Nombre %  
Inscrits 16645 100,0%  
Abstention 6688 40,2%  
Votants 9957 59,8%  
   
Blancs et nuls 464 4,7%  
Exprimés 9493 95,3%  
Candidat Parti Nombre %
Jean-Claude BOUCHET Majorité 4394 46,3%
Christophe LOMBARD Divers Droite 3741 39,4%
Martine VERNET Extrême Gauche 1358 14,3%

 Le député de Cavaillon va alors l’emporter avec 4394 voix tandis que Christophe LOMBARD réunit 3741 voix. Marine VERNET finit troisième avec 1358 voix.

 La cantonale de 2008

 Jean-Claude BOUCHET serait alors, après l’élection municipale, à la fois député, maire et conseiller général. La loi sur le cumul des mandats ne lui permet pas de cumuler trois mandats, et c’est l’ancien premier adjoint de Maurice GIRO, Jean-Baptiste BLANC, qui va porter les couleurs du parti majoritaire pour tenter de devenir conseiller général.

 6 candidats sont présents au premier tour de cette élection dont le médecin cavaillonnais Alain ATTARD pour la Gauche. Le Front National, absent de la municipale, est représenté par Gérard CARLIER.

 Jean-Baptiste BLANC réussit à réunir 35,8% des suffrages au premier tour et accède donc au second tour, face à Alain ATTARD.

1ER TOUR  
  Nombre %  
Inscrits 29133 100,0%  
Abstention 10493 36,0%  
Votants 18640 64,0%  
   
Blancs et nuls 830 4,5%  
Exprimés 17810 95,5%  
Candidat Parti Nombre %
Jean-Baptiste BLANC UMP 6 371 35,8%
Alain ATTARD PS 4095 23,0%
Gérard CARLIER FN 2798 15,7%
Véronique VALTON Divers Gauche 2381 13,4%
Thierry MAILLET PC 1139 6,4%
Pierre PRIOLET MODEM 1026 5,8%

 

La victoire sera, une nouvelle fois, large : Jean-Baptiste BLANC devient conseiller général face à Alain ATTARD en obtenant 56,4% des suffrages du second tour soit 9183 voix. (Chiffres de l’ensemble du canton)

2ND TOUR  
  Nombre %  
Inscrits 29133 100,0%  
Abstention 11605 39,8%  
Votants 17528 60,2%  
   
Blancs et nuls 1252 7,1%  
Exprimés 16276 92,9%  
Candidat Parti Nombre %
Jean-Baptiste BLANC UMP 9183 56,4%
Alain ATTARD PS 7093 43,6%

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.