Des armes de guerre, des véhicules incendiées et une tentative ratée de braquage: c’est à Cavaillon que ça se passe!

Le Journal la Provence parle d’un « thriller américain »: on en vient en effet à se demander si les scènes qu’ont pu observer les Cavaillonnais et touristes de passage dans la ville ce samedi 7 juillet 2012, relevaient du cinéma ou de la réalité.

Un camion, volé au conseil général de Vaucluse, a été le premier objet de l’action. Ce camion a brûlé devant la gare ferroviaire de Cavaillon, juste après que les ravisseurs aient balancé un cocktail molotov à l’intérieur. Ils auraient auparavant tenté de braquer un garage spécialiste en pièces détachées près du MIN. Grande imagination et ingéniosité pour les criminels puisqu’ils avaient attaché un tampon d’un wagon SNCF à l’avant du camion.

Choquant et dégoûtant pour les Cavaillonnais

Alors que Cavaillon souffre énormément d’un chômage qui serait près de 50% supérieur à la moyenne nationale, ce week-end était l’occasion de redonner un espoir à la ville avec le lancement des rendez-vous malins de Cavaillon. Pas de chance puisque plusieurs centaines de personnes ont assisté, de près ou de loin, à l’événement de la gare, aux terrasses de café ou en passant tout simplement.

Deux autres véhicules ont été retrouvés calcinés à l’extérieur du centre-ville (un véhicule de type Audi route de Bonnebeau et un Renault Master route de Lagnes).

Cavaillon en proie à des violences répétitives

  • Dimanche 1er juillet 2012: braquage de la station service TOTAL « la commerçante en est à son troisième vol à main armée depuis 2003 » dit la Provence.
  • Dimanche 4 juin 2012: braquage de la station service AGIP
  • Lundi 30 avril 2012: braquage de la bijouterie d’Auchan
  • Jeudi 8 mars 2012: des coups de feu tirés dans la Cité Saint Gilles
  • Lundi 13 février 2012: une voiture-bélier enflamme la Caisse d’Epargne (voir notre article)
  • Vendredi 10 février 2012: un policier blessé par un jet de pierres
  • Mardi 7 février 2012: braquage d’une bijouterie en centre-ville. « ils n’ont pas hésité à porter des coups de marteau au visage de la commerçante » dit la Provence (voir article)

Un grand merci à MAX84300 pour le courage qu’il a démontré lors de ce reportage photo spectaculaire.

3 réflexions au sujet de « Des armes de guerre, des véhicules incendiées et une tentative ratée de braquage: c’est à Cavaillon que ça se passe! »

  1. Tiens…j’ai vomi en voyant cet article.

    Rien, pas un mot, sur les RDV MALINS et le nombre de visiteurs dans la ville. Mais ça, c’est plus compliqué à écrire et moins « marrant ».

    Moi, je vais féliciter MAX pour son courage !!! énoooorme ! Prendre des photos de voitures qui brulent. Autocongratulation quand tu nous tiens.

    Si il fait parler de lui dans cet article, il fait également parler de lui dans la ville pour sa bétise, son ignorance, son fatalisme, son amour pour la fausse révolte et le négatif primaire.

    Oh ! Je viens de vomir une seconde fois.

  2. @Letouil: donc vous avez vomi? Pourtant, depuis son lancement, Cavaillonline.com a appelé à plusieurs reprises les Cavaillonnais à venir participer à ce réseau. Ainsi, plusieurs associations et/ou commerçants ont joué le jeu en nous transmettant leurs nouvelles et leurs actualités.
    Avons-nous reçu quelque chose de la part des Rendez-vous malins? NON.
    Avons-nous reçu un article à publier sur Cavaillonline.com sur les Rendez-vous malins? NON.

    Au lieu de vomir, vous pouvez donc prendre la plume, prendre l’appareil photo et contribuer, avec grand plaisir, à relayer des informations positives sur la ville de Cavaillon. Nous sommes un réseau ouvert à toutes les sensibilités politiques, mais également à tous ceux qui veulent parler de leur ville, en la critiquant positivement ou négativement. Liberté d’expression.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.