Municipales 2014: Jean-Christophe Ozil (UMP) accuse Thibaut de la Tocnaye (FN) de faire fabriquer des lunettes en Chine

elections municipales 2014 logoIl y a des week-ends où l’on ne s’ennuie pas. Ce fut le cas de celui des 1er et 2 février 2014, où l’on a assisté au lancement d’une « affaire » par Jean-Christophe Ozil, directeur de cabinet du député-maire de Cavaillon Jean-Claude Bouchet. Il accuse en effet le candidat du Front National à la Mairie de Cavaillon Thibaut de la Tocnaye d’utiliser un double patronyme selon qu’il fait de la politique ou du business (Thibaut de la Tocnaye vs. Thibaut de Bougrenet), mais surtout de tenir un double discours, contre la mondialisation lorsqu’il fait de la politique et en faveur de cette dernière lorsqu’il est dans ses affaires.


Entrepreneur et homme politique

Thibaut de Bougrenet de la Tocnaye a un parcours académique plutôt exemplaire. Ingénieur centralien, diplômé du troisième cycle d’HEC, cet ingénieur dirige ou a dirigé plusieurs PME:

  • Président du Conseil d’Administration et Directeur Général de la société Eyes Triple Shut, dont le siège social est basé à Paris XV, qui a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de presque 2 millions d’euros (dont 20% à l’export) pour un bénéfice net de 145 000 euros
  • Associé-gérant de la Financière Lixys dont l’activité est décrite comme du « Courtage de valeurs mobilières et de marchandises »
  • Il fut également le PDG de Lixys, société de fabrications d’objets scientifiques, basée à Plouzane dans le Finistère mais radiée le 13 janvier 2011

Il a décidé en 2013 d’être le candidat du Front National à la Mairie de Cavaillon lors des élections municipales 2014. Certains l’ont alors qualifié de « parachuté », son précédent centre de gravité ayant été plutôt Avignon.


Fabrication de lunettes en Chine?

Jean-Christophe Ozil accuse M. De la Tocnaye de tenir un double discours: celui du politique qui refuse la mondialisation et qui a d’ailleurs publié l’ouvrage « Délocalisations: ce n’est pas une fatalité » contre celui de l’entrepreneur qui aurait fait lancé une ligne de production de lunettes en Chine.

M. Ozil s’appuie sur un article de la Tribune du 14 avril 2010 dans lequel le cousin de Monsieur de la Tocnaye déclarait « Les premiers exemplaires ont été fabriqués à Brest tandis que la production de la nouvelle série est actuellement en cours en Chine. » (ndlr: exemplaires de lunettes 3D).

Quelques heures auront suffi pour faire réagir le candidat du Front National sur Facebook et sur le mur de Jean-Christophe Ozil: le site internet de la société Eyes Triple Shut mentionne en effet une fabrication française de ses lunettes (lien : http://www.eyes3shut.com/docs/fr/SynchroKit_fr.pdf)

Deux propos s’opposent donc: ceux du cousin de Monsieur de la Tocnaye en 2010 repris par M. Ozil contre ceux du site internet de la société qui affirme que la production est faite en France.

Alors, l’affaire des lunettes chinoises va-t-elle faire pschit ou bienM. Ozil a-t-il mis le doigt là où ça fait mal? Dans tous les cas, la bataille des Municipales s’annonce rude….

Addendum lundi 3 février 07h11: Jean-Christophe Ozil a tenu à préciser que cette réaction s’était faite sur sa page Facebook personnelle, non en tant que directeur de cabinet, mais à titre purement personnel. Les propos rapportés par M. Ozil ont été diffusés de manière publique par le biais des journaux concernés.

2 réflexions au sujet de « Municipales 2014: Jean-Christophe Ozil (UMP) accuse Thibaut de la Tocnaye (FN) de faire fabriquer des lunettes en Chine »

  1. Si M. OZIL accuse, c’est que M. de la TOCNAYE a commis quelque chose de répréhensible or, même si cela était vrai, je ne vois pas en quoi il est interdit de fabriquer en Chine…

  2. @degardin . Moi j’accuse pas. Je constate que Monsieur de la Tocnaye comme candidat FN dénonce la mondialisation et les délocalisations et que le même, sous le nom cette fois de Thibaut de Bougrenet fait du business mondialisé et délocalise en Chine. Et c’est pas moi qui le dit, c’est son cousin et associé dans la presse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.