La ville de Cavaillon va créer un revenu universel de 1200 euros pour chaque Cavaillonnais

Poisson d’avril 🙂

C’est une nouvelle qui fait grand bruit à Cavaillon: la ville a décidé la création, à partir de ce 1er avril 2017, d’un revenu universel pour chaque habitant de Cavaillon à partir de sa majorité. Une majorité d’ailleurs abaissée à 14 ans pour permettre au plus grand nombre de Cavaillonnais de toucher ce revenu.

Après plusieurs mois d’études et de consultation avec les habitants, ce sera finalement le Conseil Départemental de Vaucluse qui versera directement ce revenu à la ville qui le reversera ensuite aux habitants. Les conseillers du canton Jean-Baptiste Blanc et Elisabeth Amoros se félicitent du versement de ce revenu universel unique en France à l’échelle d’une ville, d’autant plus que la situation financière de la ville de Cavaillon est florissante.

Quelles conditions?

Des conditions finalement très simples pour obtenir le « revenu universel cavaillonnais« :

  • avoir déménagé ou planifier de déménager avant la fin du mois de juin 2017 à Cavaillon,
  • connaître l’hymne de la ville par cœur, ainsi que la chronologie de ses maires depuis l’ère de Napoléon Bouchet en 1805,
  • aimer manger du melon, ainsi que ses cousins cucurbitacées,
  • et enfin prêter allégeance à Jean-Claude Bouchet, l’actuel châtelain.

Un guichet unique pour un revenu unique

Ce nouveau revenu unique de 1200 euros par Cavaillonnais sera versé à travers un guichet unique installé Boulevard André Rouget sur les bords de Durance. Les modalités de versement seront simples: du liquide et du liquide seulement. Pas question de rendre la solution chère en optant pour les virements.

A dépenser selon une liste d’achats éligibles

Ces 1200 euros ne pourront pas être dépensés n’importe comment. Ainsi, une liste d’ « achats éligibles » a été établie et pourra être révisée chaque mois pour dresser la liste des achats éligibles une fois ces 1200 euros versés à chaque habitant. A ce stade, la liste comporte les achats éligibles suivants:

  • Melon de Cavaillon, fraises de Carpentras
  • Vin rouge du Ventoux
  • Pastis de Marseille

La liste pourra être élargie mais à ce stade, Jean-Paul Vergnoux, conseiller spécial de la ville de Cavaillon  pour ce projet déclare:

« on souhaite restreindre les achats éligibles pour forcer les gens à consommer local ou presque ».

Jean-Paul Vergnoux ne répond cependant pas quand on lui pose la question de la saisonnalité des produits qu’il propose.

C’est en tout cas une bien belle idée que celle de ce revenu universel cavaillonnais, dans une ville qui souffre depuis trop longtemps du populisme du Front National qui atteint des scores proches des 50% à chaque élection. Gageons que cette formidable distribution d’argent public gratuit fera des heureux.

bmathieu

8 Comments

  1. c’est putain de cool mais coment il vont vérifier que j’achète bien des melons des frèzes et du pastis? yora un tampont sur les billets?

  2. Là sa sent vraiment le poisson d’avril revenu universelle de 1200 euro pour les cavaillonnais c’est juste dû n’importe quoi.

  3. Ouah!!! Mais c’est le 1er Avril aujourd’hui….. Biz…

  4. Tu parle ca sent le poisson d avril a plein nez cette histoire

  5. Ca me donne envie de venir habiter à cavaillon
    Trouve. Moi un appartement de 200 m2 avec terrasse d environ 100m2 qui donne sur st jacques

  6. haha
    beau poisson d avril !
    et dire qu il y en a qui y croient !
    mdr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *