Edito de rentrée – septembre 2017

L’été a été chaud à Cavaillon, très chaud. Si la ville a échappé à un incendie de grande ampleur, il n’en a malheureusement pas été de même pour le Vaucluse, dévasté par les flammes.

Pas de flammes à Cavaillon donc mais des larmes, celles que les Cavaillonnais ont versé pour le docteur Montagnier qui nous a quittés au mois d’août, laissant des centaines de patients et de famille orphelins d’un médecin qui nous voulait du bien. Vous étiez d’ailleurs nombreux à lui rendre un dernier hommage ce lundi 28 août 2017 à la cathédrale de Cavaillon.

Un été mitigé à Cavaillon au niveau de l’affluence aux événements : si la désormais connue « Féria du Melon » attire les foules, le bilan a été plus contrasté pour la première « melonade de livres » parrainé par Patrice Laffont, et ce malgré les efforts connus et reconnus de ses organisateurs. Gageons que la seconde édition attirera plus de monde et permettra à cet événement culturel de transformer l’essai.

La culture est présente sous toutes ses formes à Cavaillon. L’hôtel d’Agar a su le prouver avec une ouverture efficace tout l’été et une magnifique exposition « Scénographies de sensations » qui se poursuit d’ailleurs jusqu’au 24 septembre, grâce au dévouement et à l’engagement de la famille Morand. Vous pouvez d’ailleurs adhérer à l’association de l’hôtel d’Agar en cliquant sur le lien suivant : http://www.hotel-dagar.com/pages/adherer-a-l-association.html

La culture musicale a également permis d’attirer les foules, près de 4000 personnes, avec le groupe « le Condor » le 30 juillet.

Cavaillon a un nouveau champion, plus exactement un vice-champion du monde. Il se nomme Sylvain André et il a au mois de juillet, remporté le titre de vice-champion du monde de BMX aux Etats-Unis.

Enfin, depuis le 17 juillet 2017, Cavaillon a un nouveau maire en la personne de Gérard Daudet. Jean-Claude Bouchet, réélu député au mois de juin, a dû démissionner de son poste de maire pour se conformer à la loi sur le cumul des mandats. Gérard Daudet récupère les dures missions de maire, dont celle de l’attractivité du territoire de Cavaillon, ville qui garde à la fois un chômage fort élevé (plus de 3 points au-dessus de la moyenne nationale) et attire peu de nouvelles entreprises avec un centre-ville qui périt. Les Cavaillonnais vont donc observer l’action de ce nouveau maire qui jusque-là occupait le poste de premier adjoint.

Et Cavaillonline dans tout ça me direz-vous ? Et bien nous continuons notre mission : parler de Cavaillon, de manière libre et indépendante. Faire connaître Cavaillon au-delà de nos territoires.  Votre fidélité fait chaud au cœur : nous avons dépassé les 2000 adhérents à notre page Facebook tandis que les records de visiteurs sur notre site internet se succèdent de mois en mois. C’est un succès qui nous pousse à continuer nos efforts pour cette 8ème rentrée avec toujours plus de nouveautés.

Bonne rentrée à toutes et à tous !

Benoît MATHIEU. Directeur de la publication, Cavaillonline.

bmathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *