Péage de Cavaillon: Vinci va écrire aux usagers ayant bénéficié du « péage gratuit »

Les usagers ayant bénéficié de l’opération « péage gratuit » vont recevoir un joli cadeau de Noël dans leur boîte aux lettres ou par téléphone: en effet, le contrat de concession avec l’Etat ne permet pas de réaliser de telles opérations, a fortiori quand c’est Vinci qui n’en a pas été à l’origine. Par conséquent, Vinci a pu identifier les plaques d’immatriculation des personnes ayant bénéficié de l’opération « péage gratuit » des gilets jaunes à diverses barrières de péage et va leur faire parvenir une facture correspondant à leur trajet.

Cette technique est déjà employée en mode contentieux lorsque des clients passent derrière une autre voiture pour éviter de s’acquitter de leur facture autoroutière. Cette fois-ci, il ne s’agira que d’une « procédure de régularisation », sans pénalité donc.




A ce jour, Vinci estime que plusieurs dizaines de millions d’euros de dégâts sont déjà à déplorer. Au total, sur le réseau VINCI Autoroutes, on dénombre à ce jour :

  • 6 bâtiments d’exploitation entièrement détruits par des incendies volontaires, dont un PC sécurité à Narbonne ;
  • 33 véhicules d’intervention totalement détruits par le feu ;
  • de nombreuses chaussées fortement dégradées par des incendies volontaires ;
  • 15 échangeurs et plateformes de péage incendiés ;
  • 5 locaux d’exploitation à proximité des échangeurs totalement vandalisés et/ou incendiés, ainsi que 2 locaux commerciaux ;
  • des dizaines d’actes de vandalisme sur les installations techniques situées sur les échangeurs (dégradations volontaires de matériel et de caméras de sécurité, coupures électriques…) et sur le réseau autoroutier (glissières endommagées, clôtures découpées, fibre optique sectionnée, panneaux de signalisations détruits, sanitaires saccagés…)
  • des centaines de tonnes de détritus enlevés, sous protection des forces de l’ordre, aux abords et sur les « campements » construits par les manifestants sur les échangeurs ;

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.